Notes d'actualité
17 juillet 2017

L’Afrique, un continent à la recherche d’une solidarité désirée et improbable

 

Le 29ème sommet de l’Union africaine (UA) fut, malgré les aspirations d’un certain nombre de participants, un exercice convenu sans ambition, décevant par les délégations présentes et les décisions prises.

Pourtant, les thèmes retenus pour cette session avaient valeur de symbole : « S’émanciper », thème ô combien majeur lorsqu’on sait que plus des 2/3 du budget de fonctionnement de l’organisation sont alloués par les pays européens, la Chine, et les Etats-Unis…

Sans évoquer, bien sûr, la seule opération extérieure conduite par l’Union africaine, l’AMISOM en Somalie, qui est financée presque intégralement par des bailleurs de fonds non africains, et sans compter les missions au Mali, en Centre Afrique, en République du Congo, prises en charge par l’ONU.

Les membres de l’UA avaient approuvé le principe visant à réduire à 25% la part des soutiens extérieurs internationaux aux opérations de maintien de la paix.

Le 29ème sommet n’a pas permis d’avancer significativement sur ce sujet ni sur le financement de l’organisation. En tout état de cause, un sommet pour pas grand-chose. Une interrogation sur l’ambition et la capacité de l’UA à pouvoir et à vouloir véritablement s’émanciper !